Textes

[1]Qualifié par Pie X (puis par Pie XI, lors de la canonisation de 1925, conjointement avec celle de Jean-Marie vianney) d'Auteur du culte liturgique des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie (Bref du 6 janvier 1903), puis de Père, Docteur et Apôtre de la dévotion aux Sacrés Cœurs (Pie X, toujours, le 11 Avril 1909) Jean eudes reste, aujourd'hui encore, un saint trop méconnu. Qui donc est cet homme ? Et comment en est-il venu à condenser sur le Cœur de Jésus le meilleur de son itinéraire spirituel de chrétien, de prêtre, de missionnaire, de fondateur ? Telles sont les deux questions conjointes que l'on va se proposer de traiter ici, en retraçant de la façon la plus vivante possible le portrait du Père eudes, à travers les jalons les plus marquants de son existence.

Une réflexion sur l’incorporation à la congrégation de Jésus et Marie dans le contexte de l’année de la vie consacrée.

Il est difficile d’en faire un parcours rapide, mais il est bon de se rappeler quelques éléments pour percevoir là où Jean Eudes a positionné la CJM. Je ne suis pas un historien, aussi je fais appel à ceux-ci, en particulier à Mr Philippe BONNICHON qui est maître de conférences à la Sorbonne.

Grande effervescence spirituelle et missionnaire (fondations de communautés religieuses, Bernières et l’Ermitage, liens avec la Nouvelle France, Renty et la Compagnie du Saint Sacrement …

L’itinéraire de Jean Eudes témoigne d’une certaine précocité dans son désir de se donner à sa vocation (cf. Mémorial des bienfaits de Dieu[1].) On y découvre son désir de se consacrer à Dieu, son zèle pour se former au collège des Jésuites, son souhait de rejoindre...

Textes de saint Jean Eudes

Textes de saint Jean Eudes tirés du Lectionnaire propre à la Congrégation de Jésus et de Marie

Archives des bulletins des AAE

Les archives des bulletins des AAE

Back to top